Ses ponts

Si Paris attire autant de visiteurs chaque année, c’est notamment en raison de l’éclectisme de son patrimoine architectural. Ces caractéristiques sautent aux yeux lorsqu’on observe l’ensemble formé par les trente-sept ponts qui franchissent la Seine.

La passerelle Simone-de-Beauvoir
Ses ponts

La passerelle Simone-de-Beauvoir

Depuis 2006, l’aérienne et audacieuse passerelle Simone-de-Beauvoir « franchit le fleuve, ses berges et les voies à grande circulation qui la bordent d’une seule traite, sans pile intermédiaire », selon les mots de son architecte, l’Autrichien Dietmar Feichtinger. Tout au long du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle, le quartier de Bercy a une
Mauvaise Haleine
Le pont de la Tournelle
Ses ponts

Le pont de la Tournelle

Tirant son nom de l’une des tours de l’enceinte érigée par Philippe Auguste, le pont de la Tournelle a joué un rôle essentiel dans le développement de l’île Saint-Louis. Si sa facture est d’apparence classique, sa reconstruction au début du XXe siècle a donné lieu à des divers polémiques. Pendant très longtemps, l’île Saint-Louis est
Le pont Louis-Philippe
Ses ponts

Le pont Louis-Philippe

Construit dans la première moitié du XIXe siècle, le pont Louis-Philippe devait servir à relier le quai de l’Hôtel-de-Ville, rive droite, et le quai de la Tournelle, rive gauche, en prenant simplement appui sur l’île Saint-Louis. Mais c’était sans compter sur les aléas de l’histoire… En 1833, pour célébrer son accession au trône, le roi
Le pont de Bir-Hakeim
Ses ponts

Le pont de Bir-Hakeim

Au tout début du XXe siècle, la construction du métro va imposer de nouvelles exigences aux urbanistes et architectes de Paris. Le pont de Bir-Hakeim doit ainsi sa spécificité au viaduc ferroviaire qui le surmonte et qui traverse la Seine à ciel ouvert. Ce furent les riverains des quartiers de Grenelle et de Passy, rattachés
Le pont Mirabeau
Ses ponts

Le pont Mirabeau

Célébré en 1913 par Guillaume Apollinaire dans son poème du même nom, le pont Mirabeau voit le jour à la fin du XIXe siècle, dans le cadre d’un projet d’urbanisme qui vise à l’ancrer dans le tissu parisien, malgré sa situation excentrée, à l’ouest. Comme celui de Tolbiac, le pont Mirabeau trouve ses origines dans
Le pont des Arts
Ses ponts

Le pont des Arts

Construit en 1804, le pont des Arts est en réalité une passerelle longue de 155 mètres et large de 10 mètres, qui relie directement  la cour Carrée du Louvre à l’institut de France. Réservé aux piétons dès sa construction, il apparaît immédiatement comme un ouvrage d’une grande modernité. Dès son inauguration, le pont des Arts
Le pont Saint Louis
Ses ponts

Le pont Saint Louis

Seul ouvrage à relier l’île Saint Saint-louis à l’île de la Cité, l’actuel pont Saint-Louis fut conçu à la fois pour s’inscrire discrètement dans le cadre architectural exceptionnel qui l’entoure, et comme « une terrasse sur le fleuve », un lieu de plaisance pour les promeneurs. Dès le XVIIe siècle, un pont en bois est édifié à
Le pont Marie
Ses ponts

Le pont Marie

Le pont Marie naît au début du XVIIe siècle, de la volonté royale de créer une nouvelle voie de circulation entre la rive droite et l’Université de la rive gauche, et d’exploiter des terrains encore vierges. En même temps que lui, c’est en effet toute l’île Saint-Louis qui s’ouvre à l’urbanisme. Longtemps, l’île Saint-Louis fut
Le pont de l’Archevêché
Ses ponts

Le pont de l’Archevêché

Avec sa balustrade à croisillon caractéristique de l’époque de la Restauration, le plus étroit des ponts de Paris relie la pointe est de l’île de la Cité au quai de Montebello, offrant une vue imprenable sur le chevet de la cathédrale Notre-Dame. Le pont de l’Archevêché est construit sur ordonnance royales en seulement huit mois