Ses artistes

Au fil des siècles, Paris a inspiré des artistes de tous les horizons et dans tous les domaines ; poésie, sculpture, peinture, musique.

Villon, l’âme tourmentée du Vieux Paris
Ses artistes

Villon, l’âme tourmentée du Vieux Paris

Poète majeur du Moyen-Age, François Villon est autant connu pour son œuvre que pour sa vie dissolue, passée à errer dans les tripots de l’actuel Ve arrondissement. Ce choix d’existence le forcera à s’exiler souvent hors de la capitale afin d’échapper aux foudres de la police. Orphelin de père, François de Montcorbier voit son destin s’éclaircir
Mauvaise Haleine
Delacroix, un romantique à Paris
Ses artistes

Delacroix, un romantique à Paris

Eugène Delacroix est sans doute le plus célèbre et le plus parisien des peintres romantiques. Preuve de sa popularité auprès du public de son temps, les plus hautes instances de l’État lui commandent des œuvres pour les prestigieux édifices de la capitale. La vie et la carrière d’Eugène Delacroix sont intimement liées à Paris, dont il
Des salons aux cafés littéraires
Ses artistes

Des salons aux cafés littéraires

Les salons littéraires qui voient le jour au début du XVIIe siècle sont une petite révolution : tenus par des femmes éclairées, ces rendez-vous où se pressent penseurs et écrivains en vogue vont favoriser l’éclosion d’idées nouvelles. Ils seront bientôt suivis par les cafés littéraires. L’un des plus célèbres salons du XVIIe siècle est celui
Hugo, ou le vertige de Paris
Ses artistes

Hugo, ou le vertige de Paris

« Qui regarde au fond de Paris a le vertige. Rien de plus fantasque, rien de plus tragique, rien de plus superbe », écrit Victor Hugo en 1867. Rien d’étonnant à ce que le plus grand écrivain de son temps fasse de Paris un élément central de sa vie et de son œuvre. Né à Besançon, Victor
Sculpteurs du Grand Siècle
Ses artistes

Sculpteurs du Grand Siècle

Le Grand Siècle est aussi celui des célèbres sculpteurs, dont les deux figures majeures sont sans nul doute, François Girardon et Antoine Coyzevox. Avec eux, l’art classique va atteindre son apogée, de décors de châteaux en statues de rois, de pietà en prestigieux tombeaux… L’un des maîtres de la sculpture classique française, François Girardon est
Les peintres du Grand Siècle -1-
Ses artistes

Les peintres du Grand Siècle -1-

Tout au long du XVIIe siècle, d’illustres peintres vont se succéder auprès du pouvoir royal. Ils laisseront derrière eux un héritage essentiel, tant sur le plan historique que pictural, et des œuvres que l’on peut encore admirer dans les palais et les églises de la capitale. C’est ainsi par un peintre que va arriver en
Les peintres du Grand Siècle -2-
Ses artistes

Les peintres du Grand Siècle -2-

De Port-Royal au Val-de-Grâce À la fin des années 1640, Champaigne se rapproche du mouvement janséniste et en devient le peintre emblématique, d’abord à l’abbaye de Port-Royal de Paris, puis à Port-Royal des Champs, à quelques encablures de la capitale. Malgré la concurrence que lui fait Charles Le Brun, le rythme des commandes ne faiblit
La naissance des Beaux-Arts
Ses artistes

La naissance des Beaux-Arts

Héritière de l’Académie royale de peinture et de sculpture, l’Académie des beaux-arts donnera très vite naissance à une école. Celle-ci formera plusieurs générations d’artistes, beaucoup d’entre eux étant devenus des figures incontournables de l’art. Pendant la Révolution, l’ensemble formé par les Académies royales de musique, de peinture et de sculpture, et d’architecture est supprimé. Elles
La création des manufactures
Ses artistes

La création des manufactures

Créées à l’initiative du pouvoir royal, les manufactures des Gobelins et de Sèvres avaient pour objectif de faire rayonner le savoir-faire français en termes d’artisanat auprès de l’ensemble de l’ Europe tout en contrôlant étroitement les différentes techniques de production. Au XVe siècle, un teinturier de laine réputé s’installe près d’un moulin sur la Bièvre,
A l’ombre du Roi Soleil
Ses artistes

A l’ombre du Roi Soleil

  L’histoire de l’art à Paris a été profondément marquée par les créations successives des différentes Académies à la fin du XVIIe siècle, sous le règne de Louis XIV. Ces dernières instaureront une nouvelle manière d’apprendre et de créer pour les artistes des différentes corporations. Créée en 1648 afin de contrecarrer l’influence de la guilde